Chargement... Veuillez patientez...

Editorial de l'Abeille de France de février 2017 - N°1043

Changements (oui et oui peut être...)

 

Ce numéro a été grandement construitpar un travail commun de Géraldine,Laure, Delphine avec la participationd’Hélena, nouvellement arrivée chez nous,deux administrateurs du SNA pour lapartie apicole, le rédacteur établissant lesliaisons nécessaires.

Beaucoup de progrès restent à faire, lesprochains mois y seront consacrés avecvotre aide et vos suggestions.

En attendant, c’est le grand rendez-vouspour les abonnements, toujours plusnombreux, ce dont nous nous félicitonsmalgré la copie éhontée de notre revue.Actualités apicoles maintenant :L’interprofession piétine faute d’uneévidente réalité à laquelle certains nesouscrivent pas.

Il faut absoluement prévoir d’abord unbudget avancé, garanti à parts égalespar les parties volontaires et ce pourdeux ans, délai nécessaire pour lespremiers effets financiers de la C.V.O.dont seraient dispensés les 0 à 55 ruchespuisqu’ils ne bénéficient de rien. Cettecontribution applicable à tous les mielsfrançais et étrangers serait collectée parles négociants, la grande distribution etles revendeurs, les apiculteurs n’étant pasdirectement concernés.

Il serait nécessaire de s’installer dans unpetit local équipé avec au moins pourdémarrer, une secrétaire comptable.

Tout ceci coûte et tous les participantsdevraient apporter leur obole à part égale.

Ensuite, tout naturellement s’imposerontdes statuts très simples avec des actionset projets sollicités par appels d’offresouverts à tous : l’ITSAP, A.D.A., LABO,chercheurs... sans oublier les syndicatsdéjà grands pourvoyeurs de fonds dansle cadre européen par le biais des ruchesdéclarées.

Les aurait-on oubliés au cours desmultiples tractations depuis 2014 ouvoudrait-on les éliminer d’entrée ?

Le 25 février, se tiendra l’A.G. statutaireannuelle du SNA à AGRINAPLES lieufamilier des structures agricoles (proximitédu SNA et de la gare St-Lazare)Vos présidents départementaux, annoncésnombreux, vous rendront compte lors desA.G. départementales.

L’après-midi et absolument pas le matin,les lieux seront accessibles à tous, endeux salles bien distinctes, une pour lespros, une autre pour les pluriactifs etapiculteurs familiaux. Les thèmes sont surles sites Abeille de France et S.N.A. soustoute réserve.

En avant toute pour aborder les grandsdéfis apicoles 2017 malheureusementobérés par la «post vérité».

Nous y reviendrons.

P.S. toutes les employées citées en débutd’article étaient des demandeuses d’emploisauf notre cadre. Il convenait que cela fûtdit.