Chargement... Veuillez patientez...

Editorial de l'Abeille de France d'octobre 2017 - N°1050

OCTOBRE, UN MOIS DANS TOUS SES ÉTATS !

Tandis que le rythme des travaux ralenti progressivement dans les ruchers, en revanche le rythme des réunions dans les instances nationales s’accélère et le nombre augmente.

ÉTATS GÉNÉRAUX DE L’ALIMENTATION DEUXIÈME ACTE.

Au cours des trois premières réunions de l’Atelier 11, prévues en octobre, auxquelles participe le Syndicat National d’Apiculture dans le cadre des États généraux de l’Alimentation, le SNA se fera porte-parole de toute la filière apicole et a invité les présidents des autres structures syndicales à lui communiquer leurs contributions.

Les EGA doivent déboucher sur la mise en place de politiques publiques ambitieuses et cohérentes permettant de créer un environnement économique et règlementaire favorable à une transition agricole et alimentaire à grande échelle et durable. C’est le sens des 63 propositions que le SNA et les 49 autres membres de la « Plate-forme citoyenne pour la Transition agricole et alimentaire » ont formulées et présentées à leurs partenaires, aux coordinateurs des EGA et aux autorités publiques qui auront à traduire les résultats des EGA dans les politiques publiques.

Suivi des mortalités d’abeilles…. État des lieux !

C’est à la fin du mois que nous sera présenté le bilan de restitution Anses sur "l’évaluation des mortalités d’abeilles" par la DGAl qui a tant fait parler d’elle, en raison de sa piètre qualité, le SNA a réagi, vous en saurez plus en pages intérieures.

Soutien au développement de la filière apicole, là aussi, un bilan nous sera présenté ce mois-ci, lors du Comité de pilotage FranceAgrimer.

L’ Avenir de l’Institut technique apicole (ITSAP) remis en question

Alors que la Suisse met en place un deuxième institut technique, l’apiculture française risque de perdre le sien, si elle

OCTOBRE, UN MOIS DANS TOUS SES ÉTATS !
ne prend pas une décision urgente de soutien économique. Même si l’on peut admettre que le modèle n’était pas parfait, et que toute structure peut s’améliorer, il faut reconnaitre que l’ITSAP est jeune et admettre que sa croissance a été très rapide, peut-être trop rapide, compte tenu du faible accompagnement financier des différents acteurs de la filière et en raison principalement de l’absence totale d’attribution d’un fonds de roulement par l’État lors de sa création. Il serait regrettable et grave pour notre filière de perdre un tel outil. L’ITSAP a fait un appel aux dons…, il n’est pas encore trop tard pour y répondre positivement !

Image de marque du miel commercialisé en France

Depuis des semaines, certains médias créent la confusion dans l’esprit des consommateurs en faisant un amalgame inacceptable entre les miels produits en France majoritairement de bonne qualité et conformes, et les miels d’importation adultérés et falsifiés, de façon industrielle et massive.

Notre filière, déjà soumise à une concurrence internationale déloyale, ne peut supporter un tel dénigrement et va devoir réagir.

Un congrès International à double titre en 2018 à Rouen

Le SNA, qui a en charge l’organisation du Congrès apicole de 2018, a accepté avec plaisir la proposition du Président du Syndicat apicole de Haute Normandie d’accueillir ce congrès au parc des expositions de ROUEN, fin octobre 2018.

Ce congrès prendra une double dimension internationale car il accueillera non seulement des exposants de matériel apicole étrangers, mais aussi le Congrès International d’Apithérapie, organisé par l'Association Francophone d'Apithérapie, avec ses participants et conférenciers internationaux. Des informations précises et détaillées à venir pour le mois prochain.

La saison n’est pas finie, ultimes transhumances et contrôles sanitaires, vérifications des provisions et commercialisation de nos productions vont occuper les prochaines semaines, je vous souhaite à tous un bon courage pour ces travaux.