Chargement... Veuillez patientez...

Informations régionales de mai 2017

DORDOGNE (24) - Le Rucher du Périgord

Assemblée générale du Rucher du Périgord.

24Le Rucher du Périgord, Syndicat des apiculteurs de la Dordogne, a tenu, dimanche 19 mars, son assemblée générale au complexe  Gérard Philipe de Coulounieix-Chamiers,  en présence de MM. Bernard Barbary , maire adjoint, Yves Védrenne, Président du Syndicat national d’apiculture, le  Docteur Gilles Grosmond, ainsi que des personnalités du monde apicole de Dordogne et des départements voisins.

Le procès-verbal de l’assemblée générale 2016 a été approuvé.

Un diaporama résumant les manifestations au cours desquelles les adhérents ont fait  la promotion de l’abeille et des produits de la ruche, les réunions auxquelles ont participé les responsables du Rucher, la formation au rucher école…a été commenté par la présidente, Lucette Dufour.

L’assemblée a approuvé, à l’unanimité,  le rapport financier de l’année écoulée. Elle a élu les six candidats au Conseil d’administration.

24 1Le Docteur Gilles Grosmond, a présenté à l’auditoire une approche différente de celle utilisée en apiculture pour maintenir l’abeille en bonne santé. Il privilégie  des solutions  alternatives à l’utilisation des traitements chimiques. Il a invité les apiculteurs à réfléchir à l’adaptation de l’abeille à l’évolution au cours des millénaires…Il a évoqué  la symbiose avec les micro-organismes, comment l’abeille s’accorde avec son environnement...Il a préconisé le nourrissement de stimulation avec ajout d' huiles essentielles et d' oligo-éléments. Il a invité à la lutte contre le varroa par la confusion olfactive…La prestation du conférencier a ravi les apiculteurs présents.

Le président d’Apidor, l’union départementale des apiculteurs de la Dordogne, Michel Frugier, a rappelé à l’assistance qu’après la suppression de la subvention départementale à la structure en 2016 et 2017, la filière apicole avait décidé d’organiser  en 2017 une distribution de semences de plantes mellifères, à la charge des demandeurs.

Alain Roby, Président du syndicat des apiculteurs du Limousin a évoqué la pollution des cires et les résidus  de substances chimiques qu’elles contiennent.

Yves Laplanche, président de l’Abeille Corrézienne, envisage une journée d’élevage de reines sans greffage, pour les adhérents du Rucher, au cours du mois de mai.

24 2Le Président  Yves Védrenne a clôturé les interventions en évoquant, le glyphosate, les néonicotinoïdes,  les OGM, les ruchers écoles, la déclaration de  ruches, l’interprofession, la nouvelle fiscalité apicole…

 

La réunion s’est terminée avec la remise  d’une récompense à Monsieur Jean-Maurice Delbarry. Adhérent au Rucher depuis 1961, administrateur depuis 1980, il continue avec son épouse, à gérer le dépôt de Saint-Sulpice-d’Excideuil. La grande famille du Rucher les remercie.

L'hydromel de l'amitié et le repas à la Vieille Auberge à Coursac ont permis la poursuite des échanges entre les participants à cette assemblée.

La secrétaire : Marie-Rose Patriarca.

 

DORDOGNE (24) - L'Abeille Périgordine

 

Journée d'élevage et de sélection des reines pdf button

 

GIRONDE (33) - L’Abeille Girondine

 Bernard PELTANT et Rodolphe CARDONNE passent le relais !

Après 28 années de dévouement au sein du bureau de l’Abeille Girondine, Bernard PELTANT (Président en place depuis 18 ans) et Rodolphe CARDONNE (Vice-président) ont jugé nécessaire de démissionner de leurs postes, le 31 mars dernier pour préserver l’avenir du rucher-école.

Durant toutes ces années, ils se sont investis corps et âme avec beaucoup de passion et de ténacité pour le fonctionnement du syndicat et le développement du rucher-école. Tout d’abord sur le site de Saint Vincent de Paul, avec peu de moyens au départ pour la création du rucher-école puis en 2005 sur un nouveau terrain acquis grâce aux économies  du syndicat et rendu fonctionnel après plus d’un an de travaux divers. Grâce à une gestion saine et transparente, l’Abeille Girondine a pu acheter ruches, petit matériel, abris, jusqu’au matériel d’insémination.   Bernard et Rodolphe ont maintenu leur syndicat toujours à la pointe de la formation et de la pédagogie (visites scolaires, expositions, foire internationale de Bordeaux…..) ainsi que sur le front du combat pour la défense de l’abeille en participant aux réunions et manifestations syndicales de Poitiers, Niort, Bordeaux et de Paris.

Ils peuvent être fiers d’avoir contribué au développement de l’apiculture et à la défense de l’abeille.

Le Conseil d’administration du Syndicat National d’Apiculture tient tout particulièrement à les en féliciter et les en remercie.

 

LOIRE-ATLANTIQUE (44) - UNAPLA

Compte rendu de l'ASSEMBLÉE GÉNÉRALE de PRINTEMPS

L'assemblée de printemps s'est tenue le 4 mars 2017 à Saint-Herblain, devant 200 à 250 adhérents. Après avoir remercié notre partenaire ONYX pour la mise à disposition de la salle, le Président Joël BROCHARD invite les adhérents à signaler au syndicat leurs pertes hivernales. 

Il nous incite à un meilleur respect des règles sanitaires, à avoir des colonies fortes, mais aussi à nous initier à l'élevage, afin de pouvoir assurer par nous même le renouvellement de nos reines. 

Bilan des activités 2016 : Quatre nouveaux partenariats ont été conclus, et plusieurs anciens renouvelés. La « Charte Abeilles 44 » continue de s'étendre, avec maintenant 20 % des communes du département signataires. Nos salariées Émilie et Gwladys ont effectué 140 animations, touchant ainsi 4200 enfants. Le partenariat avec l'ESATCO de Rezé pour la livraison de fourniture aux adhérents est maintenant opérationnel (voir site www.e-unapla.org, déjà utilisé par 42 adhérents). L'UNAPLA a continué à investir : du matériel pour les animations, du matériel informatique pour la Maison de l'Apiculture, 2 barnums, du matériel de pesage, une armoire chauffante, du matériel de miellerie mobile pour les extractions chez les partenaires. Sans surprise, la récolte 2016 de nos ruchers a été mauvaise : 300kg. Plusieurs chantiers ont été menés, à la M.A. et au rucher de Remouillé. Le Président remercie tous les adhérents qui ont donné de leur temps et de leur énergie pour les différentes activités. Il rappelle que la force de l'UNAPLA, c'est le bénévolat. 

Bilan Financier : Le cabinet comptable COPAGEX, présente les comptes 2016. Les ressources du syndicat sont constituées des cotisations (7160€ après déduction des abonnements), de subventions, d'un peu de négoce, des activités de formation (1054€ de marge), des partenariats (76847€ de marge, comprenant un rattrapage de factures de l'année précédente). Les charges se répartissent en charges de fonctionnement (31141€), charges de personnel (40737€) et dotations aux amortissements + divers (9102€), soit un total de 80980 €. Le résultat de l'exercice 2016 est donc de 30389€ (dont rattrapage de 15000€ de l'exercice 2015), et le solde de trésorerie de 70190€. Le bilan financier est approuvé à l'unanimité. 

Projets 2017 : Mise en place d'un rucher « Abeille Noire » Ouverture d'un quatrième rucher école, à Ancenis. Installation de ruchers municipaux à Nantes (appel à bénévoles pour entretien des terrains). Conférence sur la loque américaine, le 6 mai 2017 à 10h, à Nantes. Partenariats : RTE nouveau partenaire 2017. En revanche un autre projet de partenariat nous a échappé. Le président souligne que sur les partenariats, nous sommes de plus en plus concurrencés, y compris, ce qui est difficile à comprendre, par l'UNAF. 

Projets à plus long terme: États généraux de l'apiculture en Loire-Atlantique, le 13 janvier 2018. Puis Fête de l'Abeille (26 et 27 mai 2018). 

Agenda des manifestations 2017 Entre le 18 mars et le 13 novembre, déjà 14 manifestations prévues, sans compter les nouvelles sollicitations que nous ne manquerons pas de recevoir. En 2016, au total 90 bénévoles ont contribué. Formation ; ruchers écoles. Le Vice-Président Daniel EPINGARD rappelle les effectifs 2016 : 107 stagiaires. Il remercie les 20 formateurs bénévoles, qui ont consacré 10 samedi après-midi. Il précise aussi que des formations thématiques ont aussi été dispensées aux adhérents confirmés (division, élevage simplifié) : ces opérations ont connu un net succès, elles seront reconduites cette saison. En réponse aux retours des anciens stagiaires et à diverses remarques extérieures, une réflexion est en cours pour repenser et réorganiser les formations. 

Divers et questions de la salle. 

Le Vice-Président Claude JAJOLET nous rappelle que la nouvelle structure sanitaire est le GDS ; il annonce que la section apicole régionale est constituée et que les élections à l'échelle départementale vont suivre sous peu. 

Alain BALLU annonce que le numéro « SOS essaims » a reçu 240 appels en 2016, pour 79 essaims récupérés. 

Frelon asiatique : la période de piégeage de printemps commence maintenant, et s'étend jusqu'à la mi-mai. 

Enfin, le Président exhorte les adhérents à se mettre en conformité avec la réglementation, d'une part en effectuant nos déclarations de ruches, d'autre part en prenant un numéro de SIRET pour tous ceux qui donnent quelques pots en dehors du cercle familial, et a fortiori pour ceux qui vendent du miel. Prochaine A.G. le 14 octobre 2017 à ONYX St Herblain.

 

MEUSE (55) - Syndicat Apicole de la Meuse

Abeilles meusiennes en A.G

55L’assemblée générale du Syndicat Apicole de la Meuse s’est tenue le dimanche 26 mars 2017dans une salle de réunion à Lamorville (55300). Le président Marc Richard y a accueilli une partie des 130 adhérents. Le secrétaire Alain Gaucher a présenté le rapport d’activités et le trésorier Didier Odinot a dressé le bilan financier, tous deux approuvés à l’unanimité.

Afin de compléter le Conseil d’Administration, trois  membres ont été élus : A.Gaucher qui se représentait, Christian Mangeot et J.Pierre Marchal. Le président a ensuite abordé plusieurs sujets : La FRAGE et sa représentativité – le groupement d’achats : l’échange de cire étant abandonné – les maladies en apiculture.

Avant de partager le pot de l’Amitié, une remise de médailles en présence du vice-président du Conseil Départemental de la Meuse André Jannot, a récompensé : d’une part dix lauréats (sur 46) au concours des miels de Lorraine, et d’autre part, trois membres du syndicat pour les services rendus durant de nombreuses années. Un repas rassemblant une quarantaine de convives a clôturé cette belle journée.

55 1Miel de printemps : 

Or : Marc Richard – Didier Odinot avec coupe

Argent : André Jannot – Daniel Bassuel – Bernard Bestel

Bronze : Chantal Mambriani – Hubert Dessaint – Bruno Gaffour – Albert Ringle

Miel d’été : Bronze : Albert Ringle

Médaille du Syndicat : J.Marie Liébaut – Christian Polato – Albert Ringle.

Le secrétaire du Syndicat : Alain GAUCHER

 

MOSELLE (57) - Syndicat des apiculteurs de la vallée de la Fensch et Pays Haut

Un maire d’une commune de 3000 habitants dépose un arrêté communal qui interdit les néonicotinoïdes sur sa commune. Bien entendu, le sous préfet lui demande de le retirer, celui-ci se heurte à un refus catégorique du maire, estimant que nos députés ont voté un texte sans connaître le sujet. En effet ce maire, le docteur Henri BOGUET, est médecin généraliste; il estime que ces poisons ont déjà fait assez de dégâts sur les insectes pollinisateurs et sur la faune sans parler des risques pour la santé humaine. Une pétition et une motion circulent sur les réseaux sociaux, qui ont obtenu l’adhésion de plusieurs maires des communes limitrophes. Vous tous, apiculteurs ou autres qui aimez la nature, intervenez auprès de vos élus pour qu’ils fassent de même.

arrete antipesticide 

 

Le SNA appelle au soutien de la pétition par nos lecteurs, merci. www.ville-fontoy.fr

 

MOSELLE (57) - Syndicat des Apiculteurs de Metz et environs

57C’est dans un bâtiment flambant neuf que les cours d’initiation à l’apiculture ont commencé le dernier week-end de février. Après ces deux jours très intenses en informations théoriques, nos 28 stagiaires poursuivront la formation par des séances de pratique et cela jusqu’à mi juillet. 

Il ne reste qu’à compter sur les essaims pour venir peuplées leur ruche, qu’ils ont préparée grâce aux bons conseils de toute notre équipe de bénévoles.

Nous leur souhaitons la bienvenue dans notre grande famille d’apiculteurs.

 

 

 

SAVOIE (73) - Rucher des Allobroges

Assemblée générale annuelle. 73Ce 19 mars 2017, c’est la section de Modane qui accueillait l’AG. En raison des cérémonies marquant l’anniversaire de la fin de la guerre d’Algérie, M. Tanguy, sous-préfet de St Jean de Maurienne et Mme Santais, députée de la circonscription, étaient absents. Les personnalités politiques présentes étaient Mme Bonnivard, vice-présidente de la région Auvergne Rhône-Alpes ; Mme Hars, vice-présidente du Conseil départemental ; M. Raffin, maire de Modane ; M. Chiale, maire de St-André ; M. Chemin, maire de Fourneaux. M. Silvestre, président du CETA est excusé. Après l’ouverture de l’AG par Henri Borot, président de la section de Modane, Sandrine Moreau, administratrice de la section, fait une  présentation historique  de la ville de Modane et des environs. Puis le président du RDA, Jean-Paul Charpin, présente les nouveaux présidents de section : Ludovic Szpecht pour Pont de Beauvoisin, Yves Bonnivard pour La Chambre et le triumvirat Isabelle Gonnet-Raphaël Excoffier-Franck Roche pour Moûtiers. Il remercie les anciens présidents Thierry Bernardy, Pierre Dulac et Matthieu Gauche pour leur action à la tête de leur section. Dans le rapport moral, il évoque tous les points qui ont fait l’actualité apicole de 2016 : la réforme de la fiscalité apicole,  la mise en place difficile de la nouvelle gouvernance sanitaire, les problèmes de règlementation concernant les pots et les articles vendus au Groupement d’achats, la suppression des subventions de France-Agrimer pour les analyses de miels et les ruchers écoles, les insectes qui directement ou indirectement posent des problèmes aux abeilles et aux apiculteurs ( varroa, frelon asiatique, aethina tumida,  mouche du brou,  chrysomèle du maïs,  cicadelle de la vigne), le stage d’élevage de reines, animé par le CETA de Savoie, l’accueil de jeunes handicapés grâce au rucher école de la section de Montmélian, la création de la bibliothèque apicole du RDA, l’installation de nouvelles cuves de sirop au Groupement d’achats.  Le point est fait sur le concours des miels, par Gabriel Doche ; le dossier assurance, par Jacqueline Exertier et Jean-Louis Raymond, élu Groupama ; la commande des  pots, par Raymond Chaumaz ; le fichier des adhérents, par Thierry Bernardy ; la commande de semences mellifères. Le président rapporte de l’AG du SNA les principales informations : la fin des néonicotinoïdes pour 2020 (peut-on sérieusement y croire ?) ; le refus de l’Union européenne de subventionner des analyses de pesticides disposant d’une AMM délivrée par elle-même ; les traitements des cultures en soirée ; la formation des moniteurs de ruchers écoles ; le programme des ruchers écoles mis au point par le SNA et validé par le ministère ; la formation des TSA en 7 jours par la FNOSAD ; l’obligation de déclaration des ruchers, même inoccupés (pour les apiculteurs transhumants).   Les projets pour  2017 :  l’organisation de la Fête de l’abeille, aux Marches le 14 octobre ; la Tribune apicole de la FAARA (Fédération Apicole Auvergne-Rhône-Alpes), à Montmélian le 9 décembre ; la visite de Etablissements Isnard à Thonon en juin ; le voyage en Roumanie sur le thème de l’apithérapie, en septembre ; la révision du concours des miels, en commun avec le Syndicat d’apiculture de Haute-Savoie ; l’agrandissement des locaux aux Marches, notamment pour installer une centrifugeuse à opercules.

L’assemblée est appelée à voter le montant de la cotisation au RDA pour 2018. Elle vote à l’unanimité une hausse de 0,20 €, affectée à la publication du bulletin annuel. Le rapport financier présenté par le trésorier Jean-Louis Moulin, et approuvé par les vérificateurs aux comptes Gérard Garino et Rémy Fraïoli, fait apparaître des finances saines.

Les deux rapports sont approuvés à l’unanimité des présents.  Les vérificateurs aux comptes, Gérard Garino et Rémy Fraïoli ; le tiers sortant, Jean-Louis Moulin, Raymond Chaumaz, Jean-Pierre Pascal, Gabriel Doche et Henri Borot ; et le président, Jean-Paul Charpin, sont réélus à l’unanimité.

Olivier Fernandez, responsable du « Réseau référents frelon », présente la cartographie des nids de frelons repérés en Auvergne-Rhône-Alpes.  

Michel Lopez, président du GDSA, évoque l’incertitude qui pèse sur le devenir de la nouvelle gouvernance sanitaire et sur l’entrée en fonction des TSA.

Florentine Giraud, vétérinaire spécialiste des abeilles présente une conférence sur le thème « Varroa et mortalités hivernales ». De nombreuses questions émergent de l’assistance, auxquelles l’intervenante répond avec sa compétence habituelle. En fin d’AG, deux apiculteurs méritants reçoivent des mains de Rozenn Hars et Emilie Bonnivard, la médaille du RDA : il s’agit de Jacky Bellissand, ancien président de la section de Modane et Serge Marillet, ancien secrétaire de la section.

Le président remercie la section de Modane pour l’organisation de la journée  et l’accueil, ainsi que tous les bénévoles du RDA. Henri Borot clôt cette AG en invitant chacun à l’apéritif puis au repas.