Chargement... Veuillez patientez...

Vie des syndicats de novembre 2017

CALVADOS

14 - L'ABEILLE NORMANDE DU CALVADOS

14Le 14 octobre dernier a eu lieu à Mondeville l'assemblée générale de l'Abeille Normande du Calvados.

124 apiculteurs étaient présents sur un total de 549 adhérents.

Lors de l'Assemblée a notamment été évoquée la création d'une nouvelle structure : la fédération de l'Abeille Noire de Normandie, qui regroupe des acteurs des 5 départements normands.

Un site internet est déjà disponible : abeillenoirenormande.free.fr

Un exposé de la FREDON a permis de faire le point de la lutte contre le Frelon asiatique dans le département du Calvados.

A cette occasion ont été proclamés les résultats du concours de miel pour le Calvados, dont voici les lauréats :

Miels clairs :

    Médaille d'Or : Micheline Plumet /  Médaille d'argent : Michel Hebert / Médaille de bronze : Laurent Boivin

Miels ambrés :

Médaille d'or : Jean-Marc Morel /  Médaille d'argent : Norbert Labbé / Médaille de bronze : Isabelle Kleszcz

Miels foncés :

Médaille d'or : Jean-Marie Gaignon /  Médaille d'argent : Jean-Claude Lair / Médaille de bronze Paul-Eric Ranchin

Miels de printemps :

Médaille d'or : David Croquevielle /  Médaille d'argent : Michel Hebert / Médaille de bronze : Hugues Sellier

Les 3 premiers de chaque catégorie sont qualifiés pour la finale régionale qui se tiendra le samedi 2 décembre, dans l'Orne.

 

MANCHE

50 - LA MANCHE APICOLE

Assemblée générale. Elle se déroulera le samedi 9 décembre, au centre culturel à Saint-Lô avec le matin une conférence, repas le midi et l’après-midi assemblée générale statutaire avec la remise des prix du concours des miels de la Manche ainsi que celle du concours de Normandie qui se déroulera cette année dans l’Orne. L’invitation ainsi que le détail du déroulement de l’AG se trouveront dans le bulletin annuel que vous recevrez courant novembre.

Dans les coulisses de Labéo Orne

50Courant septembre, quelques apiculteurs, une trentaine, composés essentiellement de responsables de réseaux apicoles des départements normands, ainsi que de vétérinaires, techniciens et responsables de la structure Labéo, pôle d’analyse et de recherche de Normandie, se sont vu encadrés pour une présentation et une visite guidée sur les analyses plus particulièrement axées sur le monde des abeilles et de ses dérivés.

Les différents responsables de leur service nous ont exposés, chacun dans leur spécialité, leur travail sur l’unité parasitologie qui concerne l’acariose, la nosémose, la varroose ; l’unité virologie sur la paralysie des abeilles, le couvain sacciforme, la paralysie aiguë ainsi que la maladie des ailes atrophiées. Dans le secteur bactériologie, une présentation a été faite sur la loque américaine, la loque européenne et le couvain plâtré.

En ce qui concerne les analyses des miels, surtout ceux qui sont destinés aux concours, la spectrophotométrie ou coloration des miels  pour sa classification dans la bonne catégorie a été abordée ; la teneur en eau avec le réfractomètre, la conductivité électrique pour sa classification dans les catégories miel ou miellat ; le Ph et acidité pour la fermentation, le miel en cours de fermentation s'acidifie mais ce n'est pas, en première intention, ce qui est recherché avec  cette analyse ; le taux HMF pour indiquer si le miel a été chauffé et l’indice diastasique pour détecter si le miel est frais et pour finir l’analyse pollinique surtout destinée aux miels monofloraux.

Un bel après-midi où les échanges ont eu lieu entre les différents acteurs et les collègues apiculteurs et la découverte de ce travail de fourmi et de l’ombre des gens de laboratoire.

A.L.

 

SAVOIE

73 - LE RUCHER DES ALLOBROGES

Retour de Roumanie pour le Rucher des Allobroges.

73Quarante trois apiculteurs du Rucher des Allobroges, syndicat d’apiculture de la Savoie, rentrent d’un voyage de huit jours en Roumanie. Le thème était bien sûr la découverte de l’apiculture roumaine. Organisé par le syndicat, ce voyage, après celui en Slovénie,  fut l’occasion de visiter plusieurs exploitations apicoles pour y découvrir les méthodes locales de production de miel, de pollen, de gelée royale et même de venin d’abeille. Grâce au traducteur, les apiculteurs français et roumains purent échanger sur l’ensemble de leurs pratiques respectives. Figurait aussi au programme une familiarisation à l’apithérapie, spécialité des pays de l’est de l’Europe. La partie purement touristique permit de visiter le château de Bran, les fameuses maisons en bois, le cimetière joyeux, la citadelle de Targa Mures et bien sûr la ville de Bucarest.

Les participants à ce voyage sont revenus très satisfaits de ce périple et très touchés par l’ accueil que leur ont réservé leurs hôtes roumains.

 

Fête de l’abeille.

Le beau temps aidant, la 5ème Fête de l’abeille a connu un grand succès, tant auprès des apiculteurs savoyards que du public. Les conférences matinales sur la qualité des cires et le frelon  concernaient les apiculteurs tandis que celles de l’après-midi –l’apithérapie et la pollinisation- s’adressaient à tout le monde. Les différents stands, y compris celui destiné aux enfants, accueillirent beaucoup de monde. Celui animé par Céline Lair, chroniqueuse culinaire à l’Abeille de France,  fit le bonheur des amateurs de cuisine au miel. Les élus locaux ainsi que les présidents des syndicats apicoles  des départements voisins se félicitèrent de cette journée de valorisation du miel en général et des différents miels de Savoie en particullier. 

 

73 1  73 2  73 3